cloud aws

Qui n’a pas connu cette frustration de devoir renvoyer un vêtement ou une paire de chaussures, aussitôt reçus par La Poste, suite à une erreur de taille ? Pour éviter ces imprévus lors des commandes en ligne, la start-up Fitizzy a mis au point un algorithme particulièrement intelligent. Il recommande à l’internaute la taille qui lui convient le mieux en fonction de ses mensurations et des patronages de différentes marques. 

Dédié initialement au prêt-à-porter grand public, partenaire de grandes marques comme Promod, Naf Naf, Celio, Cyrillus ou bien Etam pour la lingerie, Fitizzy s’ouvre depuis deux ans au secteur professionnel.

L’apparition de cette offre B2B a été possible suite à la bascule des applications de Fitizzy dans le cloud AWS et à l’utilisation des microservices proposés par ce cloud provider. Lors de cette étape stratégique, la start-up a été soutenue par l’équipe de premaccess techniquement, mais également en termes de business. Christophe Del Fabbro, CTO de Fitizzy, a participé pleinement à cette migration.

Dans cette interview, il revient sur la genèse de Fitizzy, et sur l’offre proposée. Il nous explique également comment l’application a été déployée sur AWS afin d’accélérer le développement de cette entreprise innovante.

Avec Fitizzy, les leaders du prêt-à-porter réduisent leurs taux de retour

« Fitizzy est née en 2013 grâce à Sébastien Ramel et Gaultier Monier. Lorsqu’ils étaient étudiants, tous deux avaient toujours peur d’acheter des vêtements en ligne, car ils n’étaient jamais sûrs de commander la bonne taille. Ils ont cherché des outils pour régler cette problématique. Ils n’ont rien trouvé. C’est ainsi que leur est venue l’idée de monter cette application. 

Dès le début de ce projet, nous nous sommes consacrés au secteur du prêt-à-porter. Notre objectif premier était d’aider nos partenaires à recommander la bonne taille à leurs utilisateurs. Sur leur site e-commerce, et plus précisément sur leurs fiches produits, nous installons notre plugin via un bouton d’action. Lorsqu’il clique sur ce bouton, l’utilisateur doit renseigner plusieurs informations morphologiques (son sexe, son âge, sa taille et son poids). Ces données sont croisées avec les informations techniques de la marque afin de lui fournir une recommandation sur la taille la plus juste. 

Initialement, Fitizzy fournissait aux utilisateurs des recommandations de taille sur un produit donné. Désormais, nous allons plus loin en proposant des recommandations de produit en fonction de votre morphologie. Aujourd’hui, nous mettons ces services à disposition de plus d’une cinquantaine de marques dans le secteur du vêtement et de la chaussure.

Cette application permet clairement de mettre l’internaute en confiance lors de son achat en ligne – il a moins peur de se tromper lors du choix de la taille. De plus, elle réduit considérablement les retours clients suite à une commande en ligne. Ces retours, gratuits pour le consommateur, sont très coûteux pour le distributeur. 

À côté de cela, depuis deux ans, nous avons ouvert un nouveau marché dédié aux vêtements professionnels. De plus en plus d’entreprises ont besoin d’habiller leurs employés. Jusqu’à présent, ces entreprises passaient par des sociétés qui mandatent des agents chargés de relever sur place les mensurations de chaque employé.

Pour réduire ces coûts de déplacement, nous avons eu l’idée de créer une plateforme dédiée à la prise de mensuration. Sur cette plateforme, les employés remplissent un formulaire et nous informent sur leur morphologie. En fonction de ces informations collectées, nous produisons des recommandations de taille. Ainsi, il y a moins d’erreurs dans le nombre de modèles à produire, et les frais de gestion et livraison sont réduits.

Dans ce secteur, nous travaillons notamment avec Bragard, leader dans les vêtements professionnels pour la cuisine, les métiers de bouche et l’hôtellerie, ainsi qu’avec CWS-Boco, spécialiste dans les vêtements de chantier. »


Des architectures plus souples et plus flexibles grâce à AWS

« Notre application a basculé sur le cloud d’AWS il y a plus de deux ans. Il y avait un grand intérêt à faire ce pas car, à l’époque, nous travaillions encore sur des serveurs hébergés. Du coup, nous n’avions pas toute la souplesse qu’offre AWS et leurs services managés. La conception des nouvelles architectures était plus laborieuse, demandait plus de temps. Et le résultat était souvent plus coûteux que ce que peut nous apporter AWS aujourd’hui. »


Une migration pas à pas 

« Lorsque vous migrez une application sur AWS, trois possibilités s’offrent à vous. 

Soit vous prenez l’existant et vous essayez de le faire entrer tel quel dans AWS. Cela est possible. Il s’agit de la méthode « lift and shift ». Mais, elle coûte cher, car vous n’utilisez pas les fonctionnalités natives du cloud. 

Soit vous repensez toute l’architecture et le code de votre application afin de pouvoir optimiser au maximum les fonctionnalités natives du cloud. On parle alors de « refactoring ».

Dans notre cas, nous avons choisi un entre-deux, nous avons opté pour le « replatform ». Cette méthode permet de tirer parti des fonctionnalités de base du cloud, d’optimiser les coûts, sans engager un niveau de ressources élevé. Ainsi, lors de cette migration, épaulés par l’équipe de premaccess, nous avons pris le temps de préparer les grandes briques de notre application avant d’investir AWS, en évitant le simple « copier-coller ».

Nous avons  :

  • le coeur central, autonome, consacré à notre API.
  • puis nos services, le plugin, nos applications, les plateformes, tout ce qui est « web ». Ces éléments sont indépendants du coeur central.
  • Enfin, nos bases de données. »

Utiliser les données pour améliorer les services e-commerce

« La gestion des données est cruciale dans Fitizzy, notamment pour améliorer nos recommandations. Aussi, lors de notre bascule sur AWS, nous avons investi Amazon Kinesis et la chaîne de services suivants : S3 + Athena + QuickSight grâce au soutien des équipes de premaccess

Kinesis est un service managé permettant de collecter, trier et analyser des datas stratégiques des sites marchands de nos partenaires. Pour chacun de nos clients, nous analysons les pages vues, les clics sur notre bouton d’action, l’ouverture de notre plugin, le contenu de notre recommandation, l’ajout au panier, l’achat ou l’abandon de panier. En croisant l’ensemble de ces informations, nous cherchons à affiner nos outils.

L’ensemble de ces données sont mises à disposition de nos clients grâce au service Amazon QuickSight. Via un Dashboard dédié, chaque partenaire retrouve l’ensemble de ces datas sous forme de graphiques. Ces KPIs peuvent être utilisés par son service marketing pour améliorer les performances de son site e-commerce. Elles peuvent également être intéressantes par ses modélistes pour optimiser les nouvelles collections en analysant les données morphologiques du moment. »


Les + de premaccess : l’analyse des enjeux, la maîtrise des coûts et l’expertise AWS

« La force de premaccess tient dans son expertise dans le domaine du développement logiciel, des services managés d’AWS et de la migration. Lorsque nous nous sommes penchés sur ce projet de migration, son équipe a avant tout évalué nos enjeux.

Au-delà de « Est-ce que nous migrons sur AWS ? », notre réflexion s’est plutôt portée sur « Est-ce que cela vaut le coup que nous le fassions maintenant sur AWS et de cette manière ?

Est-ce rentable pour nous de recruter des ressources pour faire ce travail maintenant ou est-ce que cela vaut le coût d’attendre quelques semaines quand nous aurons plus de ressources, plus de budgets ? »

Avant même cette migration, premaccess nous a accompagné sur cette dimension « business » afin que nous optimisions nos finances.

En second temps, ils nous ont énormément conseillé dans le travail préparatoire à la migration, et dans la mise en place du plan d’action. Clairement, même si je suis développeur, je n’avais pas du tout d’expérience sur le cloud d’AWS. Leur participation sur le plan d’action a été très précieuse.

Enfin, une fois le plan de migration validé, une partie de la bascule sur AWS a été réalisée en interne avec le soutien de l’équipe de premaccess. Ils ont aussi pris en charge la partie « Landing Zone et Sécurité » de notre espace sur AWS (création d’utilisateurs, gestion des droits, préparation du réseau et des couches réseau, etc.). Ils l’ont déployée via leur solution SaaS BAM que nous utilisons désormais tous les jours pour nos environnements temporaires.

En partant d’un template bien défini, cet outil crée très rapidement des environnements parfaitement configurés. De quoi nous faire gagner beaucoup de temps. 

Par ailleurs, nous sommes toujours en quête d’efficience. Nous cherchons à normaliser nos technologies sur nos différents projets, à faire en sorte que nos cycles de développement soient similaires d’un projet à un autre. Cela est aujourd’hui facilité avec BAM. Cet outil nous assure une automatisation des processus, et ne laisse aucune place à l’erreur humaine.

Ainsi, nous nous concentrons davantage sur notre développement, sur notre coeur de métier. En tant que développeur, grâce à cette solution, je passe plus de temps à créer des fonctionnalités, à enrichir notre partie business qu’à mettre en place les infrastructures techniques pour nos applications. »


Prochain challenge : proposer Fitizzy en mode SaaS

« Désormais, notre prochain challenge sera de rendre Fitizzy complètement SaaS. Ainsi, n’importe quelle marque pourra configurer notre solution à travers notre interface sans même avoir besoin que nos équipes interviennent. L’idée est aujourd’hui mature. Les premières briques commencent à arriver. 

Clairement, ce nouveau projet aurait été bien difficile à mener sur notre ancienne infrastructure. Grâce à cet investissement sur le cloud d’AWS, il est désormais à notre portée, et ouvre de nouvelles perspectives. 

Dans le développement de Fitizzy, premaccess est aujourd’hui plus qu’un partenaire technique. Son équipe a une telle connaissance du développement logiciel avec AWS qu’elle nous aide à améliorer notre business et étoffer notre offre. Je pense notamment à ses conseils sur les services managés liés à la gestion des données et le serverless. De quoi avoir un coup d’avance et toucher de nouveaux marchés. »



Aller plus loin

Voici quelques services managés d’AWS utilisés par Fitizzy