Entrepreneur de l’année

Selon la Fevad, le nombre de site d’e-commerce a dépassé la barre des 200 000 en 2016. Depuis quelques années, le marché du commerce en ligne ne cesse de gagner du terrain sur son ancêtre traditionnel et son avenir promet d’être florissant. Cette nouvelle ère du commerce donne accès au vendeur comme à l’acheteur, à une liberté de choix jamais connue !

Avec un taux de croissance autour de 10% en 2016, la concurrence au sein du marché du retail online se fait de plus en plus rude. Les innovations technologiques ne font qu’accélérer ce processus, notamment avec l’émergence de nouveaux outils performants et une multiplication des canaux de distribution. Ces innovations technologiques modifient à la fois la manière de consommer et celle de vendre un produit.

C’est pourquoi les e-commerce doivent s’adapter rapidement à ces transformations tout en se démarquant de leurs concurrents.

On sait que 70% des internautes ayant ajoutés un produit à leur panier abandonnent finalement le processus d’achat (FEVAD 2015). Quelle stratégie adopter pour inverser cette tendance ? Vous trouverez dans cet article des solutions innovantes qui vous permettront d’améliorer votre taux de conversion.

Afin d’établir une stratégie e-commerce efficace, vous devez cibler deux objectifs précis : la génération et la gestion du trafic d’une part et l’optimisation du taux de conversion de votre boutique en ligne de l’autre.

Captiver & fidéliser son client

Pour générer un fort trafic, il faut savoir captiver puis rassurer le client. Établir une relation de confiance entre vous et votre client est essentiel pour poursuivre le processus d’achat. Le client doit sentir que le sérieux et l’honnêteté sont des composantes essentielles de votre commerce.

“Design Thinking”

La tenue du site est ici la clé car c’est seulement à travers cette vitrine virtuelle que se base le client en premier lieu. C’est votre fiabilité de commerçant et votre e-réputation qui en dépendent. Même si la qualité de vos produits est excellente, si votre site internet n’est pas attrayant, les clients en concluront que vous n’êtes pas fiable voir “incompétent” ou que vos produits sont bas de gamme.

Plus de 9 personnes sur 10 déclarent que le design du site et les visuels sont les principaux facteurs de l’action d’achat. Par ailleurs, les produits sont évalués dans les 90 secondes, misez donc sur la forme et l’esthétisme de votre site internet. Optimisez l’ergonomie pour qu’elle soit la plus intuitive et moderne possible. Il s’agit aussi d’épurer le contenu pour que le client ait seulement des informations pertinentes à sa disposition. Par ailleurs, les avis consommateurs, les notations globales et les chats en ligne garantissent la qualité de vos services.

Les photos et les vidéos sont aussi vecteur d’intérêt. Proposer plusieurs photos permet par exemple d’augmenter de 58% les ventes du produit et 31% des acheteurs ont acheté un produit après avoir visionné une vidéo. C’est aussi le type de publication qui suscite le plus d’engagement sur les réseaux sociaux. Soyez d’ailleurs attentif à la présentation de tous les canaux marketing que vous utilisez, des réseaux sociaux aux e-mailings en passant par le site mobile.

L’analyse prédictive, un indispensable

La tendance est au “sur-mesure”, identifier clairement le profil de vos clients permet de leur offrir des produits qui sont susceptibles de les interpeller particulièrement. Les offres et les contenus personnalisés captent et fidélisent le client plus efficacement. Une étape de ciblage en amont est donc indispensable pour baisser le taux de rebonds et améliorer l’engagement client.

En augmentant le taux de conversion de 25 à 30%, l’analyse prédictive est devenue un  outil précieux des nouvelles stratégies marketing des commerces en ligne. Les outils de web analytic vous permettent d’identifier à l’avance le profil de vos clients. C’est en analysant l’historique de son comportement combiné à son activité actuelle que vous pourrez interagir de la bonne manière et au bon moment avec lui. Le traitement de ces données vous permettra d’augmenter la visibilité de vos résultats et vous garantira un engagement plus formel de sa part.

Par ailleurs, les tests A/B peuvent vous aider à appréhender et anticiper ce qui incite le client à abandonner sa requête et mieux reconvertir par la suite ces abandons d’achat.

Ces analyses prédictives sont rendues possibles grâce à l’accumulation des données clientes, alimentant vos serveurs de Big Data. Avec la multiplication des canaux et le nombre grandissant de e-clients, la performance web, surtout en période de fort flux, est le moteur indispensable à votre réussite. Alors, en plus de développer des outils marketing intelligents, il est primordial de vous assurer que votre plateforme technologique vous garantie une efficacité à toute épreuve.

Miser sur la performance web

Outre les stratégies marketing et l’analyse globale des données, des défis opérationnels s’imposent à vous. Il est urgent de les relever pour que votre taux de conversion puisse visiblement augmenter. En fait, ce devrait être la première étape de votre plan d’action. Car même avec la meilleure stratégie marketing de l’Univers, si votre support technologique a des lacunes, votre commerce, comme une voiture sans moteur, peinera à se développer.

Être disponible

Une indisponibilité de son site, si l’on s’appelle Amazon, peut entraîner plus de 100 000 dollars de manque à gagner par minute ! Mais plus que des dollars, c’est aussi votre e-réputation qui en prend un coup… Et pour la récupérer, le processus s’annonce long et très coûteux car un client perdu se retrouve difficilement.

Pour éviter ce léger désagrément, miser sur la flexibilité : assurez vous que votre infrastructure IT est capable de supporter du trafic en tout temps, et surtout lorsqu’il est conséquent (comme Noël et les soldes de janvier par exemple).

Par ailleurs, tenez une attention toute particulière à la vitesse de chargement de votre site web car il est démontré qu’après une attente de plus de 3 secondes, 57% des utilisateurs abandonnent le site et 80% d’entre eux n’y reviendront jamais. Et cela est valable pour tous vos canaux, du web au mobile.

Enfin, tentez d’identifier et de résoudre les problèmes tout au long de la chaîne de commerce pour enclencher l’industrialisation du mécanisme de vente. Cela comprend notamment un meilleur traitement des commandes et une optimisation des stocks, de la conception à l’expédition du produit.

Garantir la sécurité

Une étape déterminante pour finaliser le processus de vente est celle du paiement, étape redoutée et souvent laborieuse. Il s’agit ici de simplifier au maximum l’action et de garantir au client une sécurité intarissable. Diminuer les pages intermédiaires, rendre le processus ergonomique et intelligent permet de rassurer votre client. Il est aussi conseillé de proposer plusieurs modes de paiements : 40% des gens se sentent plus rassurés si plusieurs modes sont possibles. Mais cette sécurité peut être garantie seulement si votre partenaire connaît vos priorités et fait de la sécurité son objectif premier.

L’essentiel à retenir

De nombreux outils innovants vous permettent aujourd’hui de booster votre taux de conversion. Il vous suffit de connaître vos priorités afin d’utiliser des outils adaptés à vos besoins.

Plus on élargit son champs de vision et mieux on peut comprendre quels mécanismes régissent notre business. Gagner en visibilité, c’est optimiser votre profitabilité. L’analyse prédictive et les outils de web analytic vous permettent d’obtenir un vision à 360° ainsi qu’une meilleure connaissance de vos clients.  

Enfin, assurez-vous d’être disponible et de garantir la sécurité en tout temps en vous en entourant d’experts de confiance qui comprennent votre projet.

“Les demandes des clients, le maintien de la croissance et le suivi des comportements d’achat sont aujourd’hui les trois premiers enjeux business identifiés par les responsables e-commerce”, d’après l’étude Retail Systems Research, « The Great Leveler : e-Commerce’s Next Move », Novembre 2013.

Sources :

Infographie Vouchercloud (http://frenchweb.fr/wp-content/uploads/2014/05/infographie1.jpg)

Rapport de la FEVAD 2015